l’aumônerie sur le chemin de St Jacques de Compostelle

2017

Un Chemin pas vraiment droit, comme nos vies !

ors de cette année d’aumônerie nous avons rencontré Didier Gigord, un marcheur amoureux du Chemin de Compostelle. Une soirée avec Didier vous permet de découvrir détails et merveilles de cette véritable aventure … et de déguster le gâteau des pèlerins, la « Tarta de Santiago ».

Détails si vivants ou gâteau, peut-être les deux, nous ont amenés à prévoir d’aller marcher sur le Chemin avec Didier pour finir notre année.

Nous nous sommes donc retrouvés le samedi 17 juin à 8h30 à Villetelle pour commencer notre marche sur la voie d’Arles. Nous sommes partis sur « El Camino ». Il faisait déjà chaud !!

Arrivés dans la garrigue nous avons choisi un caillou, signe de la personne, ou des personnes, que nous portions avec nous tout au long de cette marche. « Prière concrète », si l’on peut dire.

Le groupe de tête cherchait les marquages, et les plus sages (ou les moins aguerris) suivaient un peu derrière. Nous avons traversé Saturargues, Vérargues, Saint-Christol, et sommes arrivés à Saint-Geniès-des-Mourgues vers 12h30. Et croyez-nous, nous avons suivi le CHEMIN, qui parfois n’est vraiment pas logique ! Faire un pèlerinage c’est aussi prendre le temps de cheminer, nous l’avons compris !

David, le séminariste, nous a rejoint à Vérargues. Fransisco ne pouvait pas venir, il préparait la fête pour célébrer son ordination diaconale avec nos paroisses.

Nous nous sommes arrêtés pour chanter et prier dans nos églises, fait une pause sur l’herbe à l’ombre des arbres pour écouter l’évangile du jour. Pas facile d’ailleurs !! Mais Didier nous l’a expliqué et puis nous en avons discuté avec David tout en buvant de l’eau et mangeant un peu. Là nous avons croisé deux Allemands qui marchaient dans un esprit sportif nous ont-ils dit. Chacun sa façon de vivre le Chemin …

Les derniers kilomètres ont été difficiles mêmes si nous marchions sous les arbres. La chaleur, la faim, commençaient vraiment à peser. En arrivant à Saint-Geniès-des-Mourgues, nous avons été remplir nos gourdes au cimetière, geste traditionnel du Pèlerin. Il y a toujours un point d’eau dans cet endroit ! Nous avons déposé nos cailloux aux pieds de l’église, au creux d’un olivier. Puis nous avons mangé avec bon appétit n’en doutez pas. Et quel délice de s’asseoir et de libérer ses pieds des chaussures !!!!

Jeunes et moins jeunes ont été courageux, tous sont arrivés au bout !! Nous avons vécu un petit bout de cette belle aventure physique et spirituelle. Merci à Didier !



Réalisé avec SPIP Contacter : Le webmaster , Les paroisses Saint Padre Pio et Saint François Régis

Plan du site

- mis à jour le : samedi 2 novembre 2019 -